Skip to content
Aperçus > Numérique et technologie

Le consommateur mobile asiatique décodé

3 minutes de lecture | Septembre 2013

La pénétration des smartphones dans la région Asie-Pacifique est en plein essor. En fait, la pénétration dans un certain nombre de marchés de la région approche du point de saturation, ayant déjà éclipsé les niveaux de pénétration aux États-Unis et dans de nombreux pays européens.

fichier

Bien que Nielsen s'attende à ce que la croissance du nombre de propriétaires d'appareils connectés commence à se stabiliser, l'utilisation de ces appareils par les consommateurs va continuer à évoluer et à s'étendre, offrant aux entreprises de vastes possibilités de s'engager auprès des consommateurs sur une plateforme presque omniprésente. Il est donc plus que jamais essentiel pour les entreprises de développer des stratégies mobiles sophistiquées conçues pour tirer parti de l'évolution des comportements en matière d'appareils connectés et cultiver l'engagement continu des consommateurs.

À mesure que les fonctionnalités des smartphones s'améliorent et s'étendent, ainsi que la sensibilisation et la connaissance des consommateurs sur les fonctionnalités des appareils, ces derniers passent de plus en plus de temps sur leurs smartphones. Rien qu'en Asie du Sud-Est, les propriétaires de smartphones ont passé en moyenne plus de trois heures par jour sur leurs smartphones en juin 2013. Ils ont passé le plus de temps à utiliser les applications de chat, les réseaux sociaux et les activités de divertissement comme les jeux et le multimédia. Même si la pénétration des smartphones n'a pas encore atteint 100 %, l'utilisation des applications est en plein essor. À l'échelle mondiale, un utilisateur mobile sur cinq (1,2 milliard) utilise des apps, selon Portio Research. En Asie-Pacifique, les applications de jeux, de réseaux sociaux et de multimédia sont parmi les plus utilisées.

La visualisation de vidéos via un smartphone commence également à gagner du terrain en Asie, notamment sur les marchés plus développés comme Hong Kong et Singapour. En revanche, l'adoption de la vidéo mobile sur les marchés en développement de la région Asie-Pacifique a été plus lente. Par conséquent, le contenu vidéo mobile est une considération croissante pour les annonceurs et les propriétaires de médias. Il est important de noter que l'engagement des consommateurs qui regardent des vidéos sur leur téléphone portable est très élevé. Les consommateurs qui regardent des vidéos mobiles dans la majorité des marchés d'Asie-Pacifique le font en moyenne plus de 10 fois par semaine, ce qui illustre les possibilités intéressantes pour les spécialistes du marketing d'établir un lien durable avec les utilisateurs.

fichier

La montée en flèche de la possession et de l'utilisation des smartphones représente également une énorme opportunité pour le commerce mobile dans la région. Si le commerce mobile est encore largement inexploité dans la majorité des marchés d'Asie-Pacifique, il est très avancé sur des marchés comme la Corée et le Japon. En fait, près de neuf consommateurs japonais sur dix (89 %) et environ deux tiers (67 %) des consommateurs coréens ont participé à des activités de commerce mobile en juillet 2013. Singapour, Hong Kong, la Malaisie et l'Australie pourraient être les prochains grands marchés du commerce mobile, car cette vague technologique commence à prendre de l'ampleur. Au fur et à mesure que cette croissance s'accélère, le commerce mobile jouera un rôle de plus en plus essentiel pour façonner l'avenir du commerce de détail en Asie.

L'augmentation de l'utilisation des smartphones dans la région ouvre également la voie aux annonceurs pour entrer en contact avec les consommateurs. Bien que la publicité mobile soit encore dans une phase naissante, de nombreuses agences et annonceurs expérimentent des formats pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et la réceptivité aux publicités mobiles augmente parmi les propriétaires de smartphones en Asie-Pacifique. Actuellement, les publicités qui soutiennent le contenu gratuit sans perturber l'expérience de l'utilisateur sont celles qui sont le plus largement acceptées. Par conséquent, les annonceurs qui cherchent à tirer parti des plates-formes mobiles doivent s'efforcer de proposer une expérience attrayante qui n'interfère pas avec l'expérience globale de l'utilisateur.

Si la technologie mobile évolue rapidement, elle a encore un long chemin à parcourir. Malgré cela, les meilleures pratiques pour s'engager auprès des utilisateurs de mobiles ne sont pas différentes de celles pour s'engager auprès de n'importe quel autre consommateur. Cela dit, pour réussir avec le consommateur mobile, il faut comprendre les opportunités et les défis, ainsi que les moteurs et les motivations du comportement mobile - autant de considérations essentielles lorsqu'il s'agit de développer des stratégies qui exploitent ces moteurs et ces motivations.

Cet article est basé sur un récent webinaire consacré au consommateur mobile asiatique d'aujourd'hui. Pour plus d'informations, téléchargez le webinaire ou contactez Sagar Phadke.

Continuer à naviguer sur le même sujet