Skip to content
Aperçus > Médias

Les réseaux équilibrent les informations et les résultats avec la conférence de presse d'Obama.

1 minute de lecture | Avril 2009

Le président Obama marque son 100e jour de mandat ce soir avec sa troisième conférence de presse en primetime depuis janvier. La demande de temps d'antenne du président met à rude épreuve non seulement les ressources d'information de chaque réseau, mais aussi leurs résultats financiers globaux.

Ce n'est un secret pour personne que l'heure de 20h génère des revenus publicitaires indispensables pour les chaînes de télévision. En février, ABC, CBS, FOX et NBC ont réalisé ensemble une moyenne de 21,5 millions de dollars de recettes le mercredi de 20 à 21 heures. Avec une telle somme en jeu, les réseaux sont obligés de trouver un équilibre entre leurs devoirs de service public et leurs obligations financières.

Qu'arrive-t-il alors aux annonceurs qui paient cher pour placer des publicités sur des émissions de prime time préemptées ?

"Dans une telle situation, les réseaux trouveront d'autres moyens de respecter leurs accords avec les annonceurs", explique Annie Touliatos, vice-présidente du développement des ventes chez Monitor-Plus, le service d'intelligence publicitaire de Nielsen. "Ils peuvent changer de programme ou proposer de diffuser la publicité une autre semaine. Ils peuvent également répartir l'achat de la publicité sur plusieurs spots qui offrent à l'annonceur le même niveau d'impressions des téléspectateurs. L'essentiel est que les annonceurs s'assurent qu'ils atteindront efficacement leurs publics cibles."

Continuer à naviguer sur le même sujet