Skip to content
Aperçus > Médias

Publicité et audiences : Donner du sens à l'argent de la publicité

1 minute de lecture | Mai 2014

Les Américains passent plus d'un cinquième de leur temps à regarder la télévision traditionnelle et, par conséquent, beaucoup de publicités. Cette exposition accrue à la publicité s'explique par le fait que le nombre de minutes de publicité par heure a augmenté d'année en année à la télévision, selon le rapport annuel de Nielsen sur la publicité et les audiences. Au cours des cinq dernières années, malgré l'ascension de la télévision de réseau, le câble arrive en tête avec 15 minutes et 38 secondes de temps de publicité par heure en moyenne en 2013, contre 14 minutes et 15 secondes pour la télévision de réseau.

Si l'on ajoute à cela la multiplication des canaux de diffusion des spots publicitaires, les spécialistes du marketing ont du mal à faire passer leur message. Il n'est donc pas étonnant que les dépenses en publicité télévisée soient en hausse. Aux États-Unis, les dépenses ont atteint 78 milliards de dollars en 2013, contre 64 milliards en 2009. Le coût moyen d'un spot publicitaire télévisé de 30 secondes aux heures de grande écoute, tant sur les chaînes de télévision que sur le câble, a toutefois légèrement diminué au cours de la même période, pour s'établir à 7 800 dollars en 2013. En revanche, le spot moyen en prime time sur la seule chaîne de télévision a coûté près de 10 fois plus cher, soit 75 000 dollars en 2013.

Outre l'augmentation des dépenses, les annonceurs se sont adaptés à l'évolution de l'écosystème vidéo en créant davantage de publicités de plus courte durée. Les publicités de 15 secondes ne représentaient que 35 % de toutes les publicités télévisées diffusées en 2000, mais elles sont passées à 44 % en 2013 ; dans le même temps, les publicités de 30 secondes sont passées de 62 à 53 %.

Continuer à naviguer sur le même sujet