Skip to content
Connaissances > Audiences

La maison canadienne de plus en plus connectée

3 minutes de lecture | Novembre 2016

Note de l'éditeur : Les données de l'infographie ont été mises à jour pour refléter le nombre total d'adultes canadiens, par opposition à une base plus restreinte d'adultes canadiens qui ont entendu parler d'au moins une technologie de maison connectée.

Les technologies "intelligentes" - dont les téléviseurs, les réfrigérateurs, les systèmes de sécurité domestique et bien d'autres - se retrouvent aujourd'hui dans différentes pièces des maisons. Pourtant, le marché de la maison connectée n'en est qu'à ses débuts, puisque seulement 28 % des consommateurs possèdent actuellement des appareils de maison connectée. Toutefois, au cours des deux prochaines années, 46 % des consommateurs canadiens posséderont ou prévoient d'acheter des technologies de maison connectée, selon le Connected Home Report de Nielsen.

Il est intéressant de noter que, bien que l'appétit des consommateurs pour les gadgets qui facilitent la vie à la maison soit en hausse, tous les consommateurs canadiens ne connaissent pas toutes les technologies connectées à leur disposition. Alors que 73 % des Canadiens connaissent au moins une technologie connectée à leur disposition, ce chiffre chute lorsqu'on examine des technologies spécifiques. Seuls 58 % des consommateurs connaissent les appareils électroménagers connectés, ce chiffre passant à 59 % pour le divertissement connecté, à 63 % pour la domotique et à 66 % pour les technologies de sécurité domestique.

Pour mieux comprendre le niveau de familiarité des consommateurs canadiens avec les technologies de la maison connectée, le rapport a segmenté les consommateurs en quatre catégories principales :

  • Les spectateurs : N'utilisent actuellement aucune technologie de maison connectée et n'ont pas l'intention d'en acheter dans les deux prochaines années ;
  • Intendants purs : Ils n'utilisent actuellement aucune technologie de maison connectée mais ont l'intention d'en acheter au moins une dans les deux prochaines années ;
  • Utilisateurs dynamiques : Utilisent actuellement au moins une technologie de maison connectée et ont l'intention d'en acheter au moins une autre dans les deux prochaines années.
  • Utilisateurs statiques : Utilisent actuellement au moins une technologie de maison connectée mais n'ont pas l'intention d'en acheter une autre dans les deux prochaines années.

Les Pure Intenders et les Dynamic Users sont des consommateurs décisifs que les détaillants et les fabricants de technologies pour la maison connectée doivent atteindre à court terme. Ces deux segments ont l'intention d'augmenter la quantité de technologies connectées dans leurs foyers au cours des deux prochaines années.

Bien que la majorité des ménages canadiens soient conscients des technologies de la maison connectée, il existe un certain nombre d'obstacles qui, selon les Onlookers, les empêchent de faire le saut vers une maison connectée et que les détaillants et les fabricants doivent surmonter. Le plus gros obstacle est constitué par les consommateurs qui sont satisfaits de la technologie actuelle, suivi par 52 % qui pensent qu'ils ne l'utiliseraient pas assez et 45 % qui perçoivent la technologie comme étant trop chère.

Cependant, il y a de bonnes nouvelles pour ceux qui sont actuellement dans le secteur de la technologie de la maison connectée : 91% des consommateurs pensent que la technologie connectée est une bonne affaire et ne l'associent pas actuellement à un prix excessif. Parmi les consommateurs qui sont intéressés par l'ajout de technologies, près d'un cinquième est prêt à payer un supplément pour l'ensemble des technologies disponibles.

Le marché de la maison connectée se développe partout et continuera à le faire dans les années à venir. Cela signifie que les possibilités de profit pour les détaillants et les fabricants devraient également continuer à croître. Bien qu'il faille encore attendre plusieurs années avant de voir apparaître des maisons entièrement connectées au Canada, l'industrie pourrait être en mesure d'accélérer l'adoption des technologies disponibles en comprenant les intérêts des consommateurs et en prouvant la pertinence et les avantages de la technologie de la maison connectée.

Méthodologie

Les informations contenues dans cet article sont tirées du rapport Connected Home : Rapport sur les tendances du marché canadien. La maison connectée est une étude annuelle syndiquée en ligne réalisée en juin et juillet 2016 en anglais et en français par Nielsen Consumer Insights, Canada.