Skip to content
Perspectives > TV et streaming

Rapport spécial du Nielsen Streaming Content Ratings : Stranger Things et Obi-Wan Kenobi

4 minutes de lecture | Brian Fuhrer, SVP, Stratégie des produits et leadership éclairé | Juin 2022

Au cours de ce qui était sans doute le week-end le plus attendu de l'histoire du streaming, les sept premiers épisodes de la saison 4 de Stranger Things de Netflix se sont affrontés à la dernière sortie du canon Star Wars , les épisodes 1 et 2 d'Obi-Wan Kenobi de Disney+ . Pour mieux comprendre l'impact de ces nouvelles sorties en streaming, nous nous sommes plongés dans les données d'audience des deux séries entre le 23 et le 29 mai 2022, en utilisant Nielsen Streaming Content Ratings, qui fournit une mesure syndiquée des programmes et des épisodes par service de streaming. 

Malgré la sortie légèrement plus précoce d'Obi-Wan par rapport au nouveau contenu de Stranger Things , les saisons précédemment disponibles, associées au nombre d'épisodes publiés, ont donné un avantage insurmontable en termes de minutes de visionnage à l'équipe de Stranger Things. Les enfants de Hawkins (la ville fictive de Stranger Things) ont enregistré 5,1 milliards de minutes de visionnage sur les quatre saisons, contre 1 milliard pour le célèbre chevalier Jedi. Mais il est important de comprendre le contexte global de ces deux premières, et les calculs sous-jacents. Jusqu'à présent, nous avons examiné les audiences de streaming en fonction des minutes, mais ici nous allons ajouter d'autres statistiques pour une perspective et une comparaison supplémentaires. 

Avec la diffusion de la saison 4 de Stranger Things , Stranger Things n'est que le troisième titre à avoir franchi la barre des 5 milliards de minutes de visionnage hebdomadaire et se place en troisième position au classement général(Tiger King en avait 5,3 milliards et Ozark 5,2 milliards, tous deux pendant la période de verrouillage pandémique en mars 2020). Les sept épisodes actuels de la saison 4 (deux autres suivront en juillet) ont représenté à eux seuls plus de 4 milliards de minutes.

Pour Disney+, Obi-Wan Kenobi représente le plus grand week-end de première d'une série originale sur Disney+, et c'est seulement le troisième titre hors film sur le streamer à dépasser le milliard de minutes de visionnage(Loki l'a également fait deux fois en juillet 2021 mais avec cinq épisodes et la semaine suivante avec six).

Mais les minutes vues donnent un avantage aux programmes qui ont plus de contenu, que ce soit par le biais de saisons multiples, d'un plus grand nombre d'épisodes ou d'épisodes de plus longue durée. Du point de vue des "minutes disponibles", Stranger Things a un net avantage dans ces trois catégories, avec 32 épisodes contre deux pour Obi-Wan Kenobi, ainsi que des durées plus longues dans ces 32 épisodes. Mais pour une comparaison plus directe des deux premières, nous allons nous concentrer sur le premier épisode de chaque sortie(Stranger Things Saison 4, Episode 1 et Obi-Wan Kenobi Saison 1, Episode 1) et regarder le nombre total de téléspectateurs dans la minute moyenne de chaque épisode.

En alignant les deux épisodes, il est clair que Disney+ a connu un départ solide avec des projections de téléspectateurs dans la minute moyenne le vendredi. Dans ce cas, le premier épisode d'Obi-Wan Kenobi a obtenu un avantage de 4 % sur l'épisode correspondant de Stranger Things (6,2 millions de téléspectateurs totaux contre 6,0 millions de téléspectateurs totaux) et a remporté la première journée complète de disponibilité. Toutefois, si l'on considère l'ensemble du week-end de la première, l'épisode 1 de Stranger Things a attiré 12,7 millions de téléspectateurs dans la minute moyenne, contre 11,2 millions pour l'épisode 1 d'Obi-Wan Kenobi.

À l'inverse, si l'on considère les minutes de visionnage, la différence de durée des épisodes (53 minutes pour l'épisode 1 de la saison 1 d'Obi-Wan Kenobi contre 76 minutes pour l'épisode 1 de la saison 4 de Stranger Things ) devient plus évidente et, avec les consommateurs réceptifs eux-mêmes, contribue à donner à Stranger Things un avantage de 38 % le vendredi et de 63 % à la fin du week-end.

Quelle que soit la façon dont vous calculez, le streaming a donné le coup d'envoi de l'été 2022 avec deux blockbusters, pour le plus grand plaisir des téléspectateurs qui ont répondu par un total de 6,2 milliards de minutes de visionnage.

Et avec d'autres sorties prévues au cours des prochains mois, nous continuerons à surveiller le service Nielsen Streaming Content Ratings, qui permet à nos clients de comprendre le comportement de l'audience à travers le contenu linéaire et en streaming afin de positionner et de valoriser plus efficacement leur programmation. Le service Streaming Content Ratings couvre le contenu de Netflix, Amazon Prime Video, Hulu, Disney+, AppleTV,+, et prévoit d'étendre ce service à d'autres services dans un avenir proche.

Continuer à naviguer sur le même sujet