Skip to content
Aperçus > Sports et jeux

C'est une surprise ! Mesurer le succès d'une vente d'album surprise

2 minutes de lecture | Octobre 2014

Alors que les médias s'agitent encore autour de la sortie soudaine de "Songs of Innocence" par U2, en même temps que l'annonce de l'iPhone 6 et de l'iPhone 6+ d'Apple, il semble que l'"album surprise" devienne une tendance croissante du secteur. 

En juillet 2013, Jay Z a annoncé la sortie imminente de son dernier album via une publicité Samsung diffusée pendant un match des finales de la NBA. Beyoncé a suivi l'exemple de son mari en publiant un album surprise éponyme sur iTunes à la fin de l'année. D'autres artistes, tels que David Bowie, Wolfmother, Radiohead et plus récemment Thom Yorke, ont également surpris leurs fans avec des albums non annoncés ces dernières années.

Malgré des méthodes de diffusion variées (par exemple, Jay Z a collaboré avec Samsung tandis que Skrillex a diffusé son album par le biais de son application gratuite Alien Ride pour téléphone), une chose est constante : les réactions des consommateurs à une nouvelle musique inattendue sont imprévisibles. "Beyoncé" a dépassé les ventes de son prédécesseur, "4", en quatre semaines seulement, mais tous les artistes n'ont pas la base de fans de Queen Bey.

Dans quelle mesure les efforts de marketing limités d'un lancement surprise sont-ils efficaces par rapport à un lancement d'album traditionnel ? La publicité faite autour d'un lancement surprise - parfois par un seul détaillant - compense-t-elle les semaines de publicité préalable d'une sortie traditionnelle largement distribuée ? Un album surprise devient-il moins surprenant lorsque tout le monde le fait ?

Les sorties respectives de Thom Yorke et de U2 n'en sont encore qu'à leurs débuts, mais nous avons comparé l'album de Beyoncé à trois autres albums "surprises" d'artistes connus qui ont suivi (ainsi qu'à l'album de Jay Z qui a précédé) pour voir comment ils se sont comportés. Bien que d'autres facteurs promotionnels puissent être en jeu et que d'autres paramètres puissent définir le succès (ventes de billets, médias sociaux, etc.), nous avons voulu comparer les quatre premières semaines de vente d'un album surprise à l'album précédent de chaque artiste. Nous les avons également comparés à l'album le plus vendu et aux flux de données à ce jour, afin de mesurer globalement le succès de chaque artiste.

Continuer à naviguer sur le même sujet