Skip to content
Aperçus > Médias

Sounds Like Teen Spirit

2 minutes de lecture | Septembre 2017

Dans le monde de la technologie, le rythme du changement est aussi rapide que la frappe d'une touche. Il suffit de regarder les changements survenus au cours des six dernières années. Le smartphone est passé du statut d'appareil "agréable à avoir" à celui d'appareil "indispensable". Les médias numériques sont désormais monnaie courante et les appareils intelligents s'insinuent progressivement dans nos foyers. Si vous êtes un consommateur de la génération Z ou du jeune millénaire âgé de 18 à 24 ans, cette évolution s'est produite pendant votre adolescence. Alors comment l'âge adulte a-t-il changé la façon dont ce groupe écoute la radio, le média ayant la plus grande portée nationale ?

Au printemps 2011, les consommateurs de 12 à 17 ans passaient en moyenne 9 heures et 15 minutes à la radio chaque semaine - pas de radio Internet, pas de radio satellite, juste la bonne vieille radio AM/FM. Six ans plus tard, ces mêmes consommateurs (aujourd'hui âgés de 18 à 24 ans) passent en moyenne 10 heures et 15 minutes à la radio chaque semaine. En d'autres termes, lorsque les adolescents grandissent, ils passent plus de temps à écouter la radio.

Comment est-ce possible ?

L'emploi est un facteur important à prendre en compte dans ces groupes d'âge, car une grande partie de l'écoute totale de la radio provient des Américains qui ont un emploi et qui écoutent la radio lorsqu'ils ne sont pas chez eux. Si l'on compare les données de 2011, où seulement 5 % des auditeurs de radio âgés de 12 à 17 ans avaient un emploi (à temps plein ou à temps partiel), on comprend pourquoi l'utilisation de la radio a augmenté avec l'âge : aujourd'hui, 64 % de ces auditeurs de 18 à 24 ans ont un emploi. Qu'ils soient dans leur voiture pour faire la navette entre leur domicile et leur lieu de travail ou qu'ils utilisent la radio comme compagnon tout au long de leur journée de travail, les personnes ayant un emploi ont davantage l'occasion de passer du temps avec leur station de radio préférée.

Et selon notre rapport d'audience totale Nielsen du premier trimestre 2017, la radio touche 88 % de la génération Z et 93 % des Millennials chaque semaine. Qui plus est, le temps passé à écouter la radio chaque jour augmente lorsque vous comparez les générations des plus jeunes aux plus âgées. Les milléniaux passent environ 30 minutes de plus chaque jour à écouter la radio que la génération Z.

Lorsque l'on observe la manière dont la génération Z et les jeunes milléniaux interagissent avec les médias, il est facile de supposer que ces habitudes n'incluent pas les médias traditionnels à côté des nouveaux. C'est là que les données peuvent aider à séparer la réalité de la spéculation.

Continuer à naviguer sur le même sujet