Skip to content
Aperçus > Médias

CE QUE VEULENT LES FEMMES (SUR LEURS SMARTPHONES)

3 minutes de lecture | Août 2015

Si les smartphones sont relativement omniprésents chez les hommes et les femmes dans de nombreuses régions du monde, les femmes sont beaucoup moins nombreuses que les hommes à les utiliser en Inde. En fait, environ 20 % seulement des Indiennes utilisent aujourd'hui des smartphones compatibles avec les données. Les données en temps réel sur l'utilisation des smartphones fournies par Nielsen Informate Mobile Insights suggèrent que les femmes qui utilisent des smartphones, bien que très au fait des technologies et presque aussi engagées que les hommes, font simplement des choses différentes sur leurs appareils.

Selon des données récentes de Nielsen Informate, les hommes passent en moyenne 13 minutes de plus que les femmes sur leur smartphone chaque jour. Lorsque l'on examine les activités qui intéressent le plus les hommes et les femmes sur leurs smartphones, on constate des différences notables. Les hommes s'intéressent davantage aux jeux, au shopping, à la navigation sur Internet, à la lecture de l'actualité et à la satisfaction de leurs besoins en matière de services bancaires et financiers. Les femmes, quant à elles, s'intéressent davantage au chat, aux réseaux sociaux et au streaming audio et vidéo.

Musique et vidéo

En Inde, les femmes consomment plus de médias (musique et vidéos) que les hommes sur leurs smartphones. En fait, elles passent 40 % plus de temps sur les applications de streaming musical et 50 % plus de temps sur les applications de streaming vidéo que leurs homologues masculins. En ce qui concerne le streaming vidéo, YouTube est l'application de streaming vidéo la plus populaire chez les hommes et les femmes.

Shopping

Une tendance intéressante observée depuis 2014 était la popularité des applications de shopping chez les hommes en Inde - 43% contre 38% chez les femmes. Bien que cette tendance se poursuive, l'écart se réduit définitivement, les chiffres étant actuellement de 55 % pour les hommes et 52 % pour les femmes.

La popularité des applications de shopping auprès des hommes peut être attribuée à deux facteurs clés : l'appétit des hommes pour la technologie et le fait que les hommes sont souvent ceux qui paient les articles achetés. Les articles électroniques constituent la majorité des produits que les gens consultent et achètent en ligne, et ce sont les hommes qui dirigent les achats dans ce segment. Il est également possible que même lorsque les femmes prennent une décision d'achat, elles demandent aux hommes de comparer les coûts ou d'effectuer la transaction.

Toutefois, en ce qui concerne l'engagement, les femmes passent en fait plus de temps sur les applications de shopping (119 min/mois) que les hommes (103 min/mois). Dans les pays développés comme le Royaume-Uni, les États-Unis et la Corée, les femmes passent deux fois plus de temps à faire du shopping sur les smartphones que les hommes.

L'espace du commerce électronique est en train de connaître un autre grand changement : les principaux acteurs se concentrent sur leurs applications plutôt que sur leurs sites web. En offrant des remises plus importantes aux clients qui achètent par le biais des applications, les niveaux d'engagement sur les smartphones montent en flèche.

Chatting et réseaux sociaux

Les femmes de pays comme l'Inde, la Malaisie, la Thaïlande et le Qatar sont 30 % plus engagées sur les applications de chat que les hommes, tandis que l'engagement des femmes au Japon est deux fois supérieur à celui des hommes. En Inde, les femmes passent chaque mois près de 1,3 fois plus de temps à chatter que les hommes, principalement sur WhatsApp Messenger.

Des tendances similaires sont observées sur les plateformes de réseaux sociaux du monde entier. Animée principalement par l'application Facebook, cette catégorie connaît un engagement plus élevé. Il est même de 1,5 fois plus élevé chez les femmes dans des pays comme la Thaïlande, la Corée, le Qatar, la Malaisie, les Philippines, le Royaume-Uni, le Japon et l'Italie. En Inde, les femmes sont aussi engagées que les hommes dans les applications de réseaux sociaux, y consacrant 240 minutes par mois.

Pour plus de détails, téléchargez le rapport complet (en haut à droite).

Continuer à naviguer sur le même sujet