Skip to content
Aperçus > Médias

Tout sur les nouvelles locales

3 minutes de lecture | Septembre 2017

Si vous croyez à l'idée fausse selon laquelle les nouvelles locales sont tombées en désuétude, détrompez-vous. En réalité, l'écoute des nouvelles a augmenté de 2015 à 2016 et a montré une croissance continue au début de 2017.

Selon le rapport de Nielsen sur la veille locale du premier trimestre 2017, les informations télévisées diffusées localement sont la source d'information la plus courante à la télévision chez les Américains.

Par exemple, dans l'ensemble de la consommation d'informations télévisées aux États-Unis, qui comprend les informations diffusées au niveau local, les informations câblées et les informations diffusées au niveau national, les informations locales ont une portée plus élevée parmi les personnes de 18 ans et plus et les personnes de 25 à 54 ans que tout autre segment d'informations. La portée des nouvelles locales est 18% plus élevée que celle des nouvelles nationales diffusées et plus du double (46% contre 22%) de celle des nouvelles câblées chez les adultes de 18 ans et plus. Par ailleurs, la portée des nouvelles locales est 25 % plus élevée que celle des nouvelles nationales diffusées et plus du double (40 % contre 17 %) de celle des nouvelles câblées chez les personnes âgées de 25 à 54 ans. De plus, les adultes ont passé deux heures et 22 minutes à regarder les nouvelles locales, ce qui représente plus du double du temps passé à regarder les nouvelles télévisées nationales.

En moyenne, les adultes des marchés LPM consomment plus de 44 milliards de minutes de contenu d'actualités à la télévision au cours d'une semaine typique, ce qui se traduit par près de six heures par personne chaque semaine (5:47). Les actualités représentent environ 18,2 % de l'écoute totale de la télévision, ce qui est en hausse par rapport à 14,7 % en 2015.

En ce qui concerne la consommation d'informations, le nouveau rapport révèle que Memphis est le premier marché Set Meter pour le temps passé à regarder les informations locales, avec trois heures et 55 minutes par personne et par semaine, tandis que Cleveland est le premier marché Local People Meter (LPM) avec trois heures et 27 minutes.

Diversité, jeunesse et proximité

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Sur l'ensemble de la population, les informations locales touchent plus d'Afro-Américains que les informations nationales diffusées par la radio et le câble. Si l'on considère l'ensemble de la consommation d'informations au sein de la race/ethnie, les adultes afro-américains passent également le plus de temps à regarder les informations à la télévision, soit sept heures et 17 minutes par semaine. Les adultes blancs y consacrent un peu moins de temps (6 heures et 12 minutes par semaine), mais les actualités représentent 19% de leur part d'écoute de la télévision, ce qui est le chiffre le plus élevé au sein d'une même race ou ethnie. Viennent ensuite les adultes asiatiques avec 18%, les Afro-Américains avec 17% et les Hispaniques avec 13%.

En ce qui concerne les Millennials, le rapport Local Watch du premier trimestre réfute l'idée fausse selon laquelle ce groupe ne regarde pas la télévision, en particulier les informations locales. En plus d'un engagement élevé auprès de publics diversifiés, les informations locales ont une composition plus élevée de jeunes téléspectateurs que les informations diffusées au niveau national et sur le câble : 27% de l'audience des informations locales a entre 18 et 49 ans, contre 24% pour les informations diffusées au niveau national et 19% pour les informations sur le câble.

La consommation de nouvelles numériques est en hausse

On observe également une forte croissance sur le front des actualités numériques. Sur l'ensemble des 25 principaux marchés télévisés américains, la consommation de nouvelles via les ordinateurs personnels a augmenté de 100 % et de 52 % via un smartphone de 2015 au début de cette année. Pendant ce temps, la consommation de nouvelles dans les marchés de taille moyenne a augmenté de 98% via un ordinateur personnel et de 64% via un smartphone. Alors que la consommation d'actualités via smartphone et ordinateur portable/PC augmente plus rapidement que le visionnage d'actualités sur les écrans de télévision traditionnels, la portée globale et le temps passé à regarder les actualités locales à la télévision sont beaucoup plus élevés qu'ils ne le sont sur les PC et les smartphones.

Dans l'univers de la consommation hebdomadaire d'actualités (portée hebdomadaire moyenne des personnes de 18 ans et plus), les actualités télévisées locales sont en tête avec 45,9 %, les actualités télévisées nationales avec 38,8 %, les actualités par câble avec 22,1 %, les actualités sur smartphone avec 26,5 % et les actualités consommées sur ordinateur personnel avec 25 %.

Qu'est-ce que cela signifie pour l'avenir de l'information en général ? Les données montrent que les informations locales occupent une place prépondérante et importante dans la vie des gens, les téléspectateurs étant plus nombreux que jamais à se brancher pour obtenir des informations qui touchent leur vie quotidienne dans leur communauté.

Continuer à naviguer sur le même sujet