Skip to content
Centre d'actualités >

Les dépenses publicitaires mondiales ont augmenté de 3,1 % au 1er trimestre 2012

2 minutes de lecture | Juin 2012

Le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Amérique latine en tête de la croissance

New York, NY - 28 juin 2012 - Après une fin d'année 2011 en fanfare, les dépenses publicitaires mondiales ont continué d'augmenter au début de l'année 2012 : plus 3,1 % par rapport à la même période de l'année dernière, selon le rapport trimestriel Global AdView Pulse de Nielsen, publié aujourd'hui. Au total, les dépenses publicitaires mondiales au premier trimestre 2012 ont atteint 128 milliards de dollars US.

Les dollars consacrés aux publicités sur les marchés émergents ont augmenté à un rythme plus rapide que les dépenses publicitaires mondiales dans leur ensemble. Le Moyen-Orient et l'Afrique ont enregistré une hausse de 23,3 %, les annonceurs se tournant vers les économies naissantes et en voie de stabilisation de cette région. En particulier, l'Égypte a vu ses dépenses publicitaires augmenter de 67 % au premier trimestre, après le printemps arabe de l'année dernière. L'Amérique latine a également connu une croissance significative de 9,6 % d'une année sur l'autre. L'Asie-Pacifique a connu une croissance de 1,7 %, une faible augmentation après les gains importants de ces dernières années.

"Les annonceurs continuent de reconnaître le potentiel des marchés émergents comme l'Amérique latine et l'Afrique, car ils cherchent à atteindre de nouveaux clients", a déclaré Randall Beard, responsable mondial des solutions pour les annonceurs chez Nielsen. "Ces marchés ont prouvé leur résilience à travers la baisse de l'économie, et de nombreux consommateurs exercent désormais un pouvoir d'achat comme jamais auparavant."

En Amérique du Nord et en Europe, le marché publicitaire n'a pas connu le même niveau d'augmentation. Les dépenses publicitaires en Amérique du Nord ont augmenté de 2,1 %. Les dépenses publicitaires en Europe ont légèrement diminué (1,4 %), les pays les plus touchés par la récession étant les plus durement touchés. La Grèce et l'Espagne, par exemple, ont toutes deux connu des baisses importantes. En revanche, la France, l'Allemagne et la Suisse ont attiré plus de dollars publicitaires que l'année dernière. L'Europe est la seule région à avoir connu une baisse des dépenses publicitaires.

Méthodologie
Les sources de données externes pour les autres pays inclus dans le rapport sont :

  • Argentine : IBOPE
  • Brésil : IBOPE
  • Croatie : Nielsen en association avec Ipsos
  • Égypte : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • France : Yacast
  • Grèce : Services aux médias
  • Hong Kong : admanGo
  • Japon : Nihon Daily Tsushinsha
  • Koweït : PARC (Pan Arab Research Centre)
  • Liban : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Mexique : IBOPE
  • Médias panarabes : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Portugal : Mediamonitor
  • Arabie Saoudite : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Espagne : Arce Media
  • Suisse : Nielsen en association avec Media Focus
  • EAU : PARC (Centre de recherche panarabe)

À propos de Nielsen
Nielsen Holdings N.V. (NYSE : NLSN) est une société mondiale d'information et de mesure qui occupe une position de leader sur le marché dans les domaines du marketing et de l'information aux consommateurs, de la mesure de la télévision et d'autres médias, de l'intelligence en ligne, de la mesure mobile, des salons professionnels et des propriétés connexes. Nielsen est présente dans une centaine de pays, avec des sièges sociaux à New York, aux États-Unis, et à Diemen, aux Pays-Bas. Pour plus d'informations, visitez www.nielsen.com.